Accueil Politique BILDERBERG 2018 à Turin

BILDERBERG 2018 à Turin

Bilderberg 2018 sera la 66ème réunion du groupe Bilderberg et aura lieu du 7 au 10 juin 2018 à Turin en Italie. Ce sera la cinquième conférence ayant lieu en Italie ( les autres s’étant déroulées en 2004, 1987, 1965, 1957)

De premières rumeurs suggéraient que la réunion aurait lieu à Venise, mais un communiqué de presse en ligne du gouvernement serbe en date du 28 janvier annonçait que le premier ministre serbe, Ana Brnabić avait été invité au meeting à Turin. Il évoquait le fait que Mme Brnabić avait été membre des New Leaders for Europe, qui se compose de « jeunes politiciens et de décideurs issus de plusieurs pays européens », depuis 2016. Le communiqué ne mentionne pas le nom de l’hôtel mais des enquêtes montrent que l’hôtel Torino Lingotto Congress (un hôtel 4 étoiles) présente une absence de disponibilités correspondant aux dates spécifiées.

Le 31 janvier 2018, Mark Anderson de l’american free press a publié un article en anglais au sujet du communiqué de presse du gouvernement serbe.

Le communiqué n’a pas confirmé qu’Ana Brnabić avait accepté l’invitation de Bilderberg bien que cela semble probable, sa participation pouvant lui garantir ce que le 21st Century Wire nomme le « boost Bilderberg » pour une « carrière accélérée ».

Source wikispooks

Rappelons que la France est très bien représentée au sein de ce puissant lobby – dont le défunt David Rockefeller fut un membre influent dès la création du club en 1954 – puisque son actuel président est Henri de Castries, ancien PDG d’Axa. Catholique revendiqué il est mécène des Scouts d’Europe et proche de François Fillon, ce qui ne l’a pas empêché de soutenir par la suite la macronerie.

Macron lui même fut un des illustres invités de Bilderberg en 2014 (Edouard Philippe le sera en 2016), comme le furent avant lui Manuel Valls, Strauss-Khan, Fillon, Lagarde ou Pécresse…et bien évidemment Pompidou lui aussi issu des écuries Rothschild, responsable de la loi 1973 qui a ruiné la France.

A Propos Michael Guerin

Consulter aussi

Mai 68: commémoration des délires de la gauche libérale

Il y a de cela dix ans je rédigeais un article en tant que responsable …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer